banderole_web2Fermeture de l'antenne CPAM de Villefranche de Lauragais

Mme le maire Marie Claude Piquemal Doumeng et l’élu référent sur ce dossier André Alibert ont reçu récemment à la demande de la CPAM31 deux membres de sa direction. Cette rencontre (le 19 mars) suivait un courrier adressé par le directeur M. Claussin début février à la 1ère élue lui annonçant sans autre forme de concertation « la fermeture du centre de paiement de Villefranche à l’horizon 2011 ». Suivant cette chronologie qu’épinglait Mme le maire regrettant « un procédé cavalier où l’on décide et ensuite l’on discute », la direction CPAM31 déroulait sa partition selon des arguments de : gestion de la charge de travail, qualité de service, rationalisation du patrimoine immobilier « en conditionnant le financement des projets immobiliers à une réduction de la surface occupée et du nombre de sites ». Si l’accueil du public n’est pas directement impacté par cette décision puisque ce service est à cette heure maintenu, le site villefranchois ferait d’ici le 1er semestre 2011 les frais du « ratio m²/agent [qui] est à la CPAM de 30% supérieur à celui retenu au plan national ». Cette politique de la rentabilité du service public qui interpellait d’ailleurs madame le maire sur son sens éthique, amène à un regroupement de la production autour d’unités plus importantes. La quinzaine d’agents de la CPAM implantés avec leur famille depuis 1987 sur le Lauragais doivent donc s’attendre à subir un redéploiement forcé. Victime de son aisance, le local de 600m² de la place Jean Moulin qui va devenir d’ici quelques jours la propriété de la CPAM, est jugé trop grand par sa direction. Comble de l’ironie les responsables de la CPAM profitaient de cette rencontre pour solliciter la mairie pour qu’elle leur propose un autre local plus approprié à sa réorganisation d’environ 100m². Propriétaire d’un 600 m² qui cherche un 100m² locatif avec en point d’interrogation le devenir des permanences CRAM et CAF actuellement hébergées sur le même site...cette densification servira-elle la qualité du service aux usagers…Affaire à suivre.

Le Communiqué de la CPAM 31

« La CPAM de la Haute-Garonne dispose actuellement de plusieurs agences (en dehors de son siège à Toulouse) qui assurent en plus de leurs missions d’accueil et d’information du public la gestion de certains types de dossiers d’assurance maladie.

La réorganisation en cours consiste à regrouper le traitement des prestations sur quelques sites spécialisés. Cette démarche, initiée depuis plusieurs années, a pour objectif de conforter la rapidité et la qualité du service offert par la CPAM aux assurés tout en poursuivant les efforts engagés de maîtrise des frais de gestion (en particulier des coûts d’exploitation immobiliers).

Elle n’a aucun d’impact sur le service d’accueil car celui-ci est toujours proposé aux habitants des communes des agences concernées (ouverture de 8 h à 17 h sans interruption 5 jours sur 7). Les délais de remboursement aux assurés sont maintenus ».

PHOTO - Une nouvelle banderole flotte aux abords du bâtiment de la CPAM villefranchoise