beranger_serres webLa municipalité vient de s’attacher les services d’un jeune chaurien Béranger Serres (23 ans) au sein du pôle sport et de l’ALAE. Titulaire du Brevet National de Sécurité et de Sauvetage Aquatique (BNSSA) et du Brevet d'Educateur Sportif des Activités de la Natation (BEESAN - aujourd’hui BPJEPS), ses missions sont orientées vers l’animation périscolaire, la surveillance et l’enseignement de la natation. Il est vrai qu’autour des bassins du complexe nautique Béranger est dans son élément. A l’aise comme un Jean-Marc Barr dans le Grand Bleu, le jeune homme a la fibre hyper-sportive. Poussé par l’hérédité, il suit le sillage de son père Didier féru de triathlon et adepte inconditionnel des Ironman (course pluridisciplinaire qui enchaîne 3,8 km de natation, 180 km de cyclisme et un marathon (soit 42,2 km de course à pied). Dès ses 18 ans révolus (2009), il s’aligne au départ de l’Ironman de Francfort. Il bouclera l’épreuve après 13 heures d’efforts. Désormais le virus Ironman est dans le fruit. Sa préparation débute. En 2011 il revient à Francfort et améliore son chrono de près de 2 heures. En Avril 2013 il débarque en Afrique du Sud à Port Elisabeth et décroche la 3ème place chez les moins de 25 ans en 10h30’. En décembre 2013 direction Cozumel au Mexique où il récidive en 9h48’ et un 4ème place. Le 27 juillet dernier Béranger est revenu de Suisse où il était engagé à l’Ironman de Zurich. Il coupe la ligne d’arrivée en 10h14’ (8ème place). La progression est indéniable, le mental de fer et les ambitions à la hausse. Avant Barcelone en octobre prochain Béranger confirme : « Pour me permettre de poursuivre ma progression j’ai décidé de me faire suivre par un coach professionnel de haut niveau Benjamin Pernet ancien membre du pôle France. Je fais parti de son team le BPC Coaching. Mon objectif est maintenant de décrocher ma qualification pour le championnat du monde à Hawaï ». Le phénomène lauragais de 1m75 pour 65kg n’est pas loin d’atteindre son but hawaïen, must de la discipline. Etonnant d’ailleurs qu’avec un tel potentiel de gros sponsors ne se soient pas rapprochés de ce jeune athlète exigeant et déterminé pour l’encourager à représenter leur marque. Laurent Gales

PHOTO - Béranger Serres l’ironman assure la surveillance des bassins et les cours de natation à la piscine municipale – photo Laurent Gales