palosse_villefranche_web

La 6ème réunion publique des candidats de la liste d’union de la droite et du centre  s’est tenue mercredi 11 mars dans l’enceinte du foyer rural villefranchois. Une soixantaine de personnes avait par curiosité ou par conviction répondu à l’appel démocratique des candidats Marielle Garonzi, Louis Palosse, Laurence Klein et Jean-Clément Cassan en présence du sénateur-maire de Revel Alain Chatillon. Une fois la présentation du quatuor achevée, la parole était donnée au parlementaire qui s’avouait heureux d’être à Villefranche où « pendant 25 ans on n’a pas souhaité me voir officiellement». Dans son allocution le parlementaire battait en brèche la situation de la France : la dette, le chômage, les impôts, le détricotage de la réforme du département : « Situation inqualifiable qui appelle à plus de simplicité et de proximité. Nous avons besoin sur notre territoire du Lauragais de créer une vie nouvelle dans le cadre d’une démocratie plus partagée et dans le cadre d’une restriction du budget des collectivités due à la baisse des dotations de l’Etat. Ces élections sont un vrai défi car il va falloir mettre en place des gestionnaires qui connaissent le territoire et qui aient la capacité de dialoguer. Le monologue ne sert plus en politique. Le patron de droit divin ça a existé mais ça n’existera plus. Il faut des chefs d’équipe à la tête des collectivités capables de répartir le travail, de travailler en bonne démocratie. Nous allons nous serrer la ceinture mais gardons espoir. Le Lauragais est fort et puissant à condition que l’on tisse des liens entre politiques ». Sitôt son intervention achevée et applaudie, le maire PS de Gardouch Olivier Guerra s’invitait dans la discussion en prenant la défense du conseil général. Cette intervention inopinée soulevait les huées du public et forçait même madame Garonzi et le sénateur Chatillon à se lever pour prier l’élu gardouchois de regagner sa place et d’attendre le moment opportun des questions-réponses (lire ci-dessous). Des exposés et des échanges plus thématiques s’engageaient sur l’action sociale, la défense de la ruralité, le changement de mode de gouvernance, la maîtrise de la masse salariale du département…Laurent Gales

Départementales : Intention de vote

A l’heure des questions-réponses avec la salle, le maire gardouchois Olivier Guerra (PS) présent dans le public interpellait les candidats de la liste d’union de la droite et du centre sur leurs intentions et leurs consignes de vote dans l’hypothèse de la présence au 2ème tour du Parti Socialiste et du Front national. Copieusement hué par le public, l’élu lauragais était renvoyé à ses interrogations par la candidate Marielle Garonzi : « Cette question n’apportant rien au débat nous n’y apporteront pas de réponse ».

PHOTO - Louis Palosse candidat référent sur le villefranchois a ouvert la réunion publique – photo Laurent Gales